“La salle d’attente” – Podcast – Culot x Fxmmes Clinique Digitale

“La Salle d’Attente” est un podcast qui expose les problèmes de prise en charge de la santé des fxmmes dans le monde médical et la recherche.

La salle d’attente, c’est un lieu qui prend une toute autre dimension lorsqu’on parle de santé de fxmmes. Parfois, on peut y rester des années, en stand-by. Pour un diagnostic, pour que nos douleurs soient prises au sérieux. Pour qu’enfin un·e médecin nous dise que, non, ce n’est pas que dans notre tête que ça se passe.

Avec ce podcast, nous parlons de la santé des fxmmes, en évoquant des pathologies qui leur sont propres, souvent méconnues et/ou négligées. Nous voulons aussi comprendre la raison pour laquelle il y a des retards de diagnostic et des différences de traitement. Mais surtout, nous voulons suggérer des pistes de solutions, dans l’idée d’aider un maximum de personnes à sortir de la salle d’attente.

Une production Culot Creative pour Fxmmes Clinique Digitale
 
 

Episode 1 – L’endométriose

Bienvenue dans « La Salle d’Attente », le podcast qui parle de la santé des fxmmes. Dans ce premier épisode, nous parlons de l’endométriose, une pathologie gynécologique qui touche une femme sur dix. Pourtant, on manque encore cruellement de moyen pour la soigner et la diagnostiquer correctement. Pour mieux comprendre les difficultés autour de ce diagnostic, les tabous qui freinent la recherche de remèdes durables et les éventuelles pistes pour sortir de la salle d’attente.
 
 

À écouter sur :

Épisode 2 – Les violences gynécologiques

Dans ce deuxième épisode de « La Salle d’Attente », le podcast qui parle de la santé des fxmmes, nous allons parler de violences gynécologiques. Depuis plusieurs années, les hashtags dénonçant les violences gynécologiques, tels que #payetongynéco, #payetonutérus, #payetacontraception ou encore #balancetonmédecin, fleurissent sur les réseaux sociaux. Sexisme, gestes déplacés, mépris de la douleur des patient.e.s, discriminations et stigmatisations en tout genre, agressions sexuelles… les violences sont aussi glaçantes qu’elles peuvent être variées. Alors, en compagnie d’invité.e.s comme le médecin et écrivain féministe Martin Winckler ou encore la journaliste spécialisée Mélanie Déchalotte, nous allons décortiquer les raisons qui amènent le corps médical à commettre des violences gynécologiques.
Dans la deuxième moitié du podcast, nous allons explorer des solutions existantes pour garantir une prise en charge gynécologique safe. Car s’il y a bien une idée à retenir de cet épisode, c’est celle-ci : votre corps vous appartient.

À écouter sur :

Épisode 3 – La dyspareunie

Dans ce troisième épisode, on va parler de la dyspareunie. Vulvodynie, vestibulodynie, vaginisme, le terme médical de dyspareunie englobe de nombreux maux. Leurs points communs ? Un symptôme, celui d’une douleur ressentie dans la zone périnéale lors d’un rapport sexuel, le plus souvent lors d’une tentative de pénétration ou d’une pénétration.

En compagnie de différentes praticiennes (psychologue, sexologue, gynécologue ou encore kinésithérapeute), nous avons défini la dyspareunie et ses causes. En deuxième partie de l’épisode, vous retrouverez un volet de solutions et d’éclairages sur l’accompagnement médical de ces pathologies.

 

À écouter sur :

La suite arrive bientôt …