“J’ai décidé de ne pas être mère” – Chloé Chaudet

Le 29/06/21, par Jessica Martinez

ZOOM SUR – Le non-désir d’être mère

Depuis aussi loin qu’elle se souvienne, Chloé Chaudet, ne veut pas d’enfant. Ce non-désir a toujours été là, et ne lui pose aucun problème – si ce n’est les remarques et questions de plus en plus nombreuses qu’elle reçoit à ce sujet au fil des années. Alors; à 35 ans; elle a l’idée de répondre dans un livre, sorti cette année et sobrement intitulé “J’ai décidé de ne pas être mère”. Dans cet essai, Chloé parle à la fois de son expérience personnelle (par exemple de comment l’obtention de son poste de professeure-chercheuse en Littérature comparée à l’université, particulièrement prenant, l’a confortée dans ce qui est devenu une décision), et montre aussi, études et chiffres à l’appui, que ce “non-désir” de maternité est partagé par plus de femmes qu’il n’y parait. 4,5% des Françaises, soit plus d’un million de femmes, d’après une étude de l’INED datant de 2016.

De “Childless” à “childfree”

Ce livre lui permet aussi de mettre en lumière l’absence de mots pour parler de ce choix, toujours dépeint de façon négative: “non-désir”, “refus d’être mère”, “absence d’envie”. Chloé a trouvé un mot en anglais qui lui parle davantage : au “childless” initial (traduisez “sans enfant”), s’est ajouté ces dernières années dans les pays anglo-saxons un “childfree” (que l’on pourrait traduire par “libre de tout.e enfant”). Une notion de liberté qui lui parle beaucoup plus.

Cet essai dresse le portrait des injonctions à devenir mère (familiales, sociétales, professionnelles, étatiques, … L’autrice rappelle, textes et aides gouvernementales à l’appui, combien l’État français applique une politique très “nataliste”), etc. Et parle aussi de comment on peut s’en libérer, pour vivre sereinement sa vie, tout simplement.

“J’ai décidé de ne pas être mère”, Chloé Chaudet – Editions Iconoclaste

Caméra, interview et montage : Jessica Martinez

Motion Design : Hector Wilmot

Regarder sur instagram

S’inscrire à la Newsletter

Étiquettes: