Johana : il a posé la question du consentement

« Ça m’arrive souvent de mettre de la lingerie. Juste pour moi, tu sais. Pour séduire aussi de temps en temps mais généralement, c’est surtout pour moi, pour le plaisir de me regarder porter de la belle lingerie, de savoir que j’en porte. 

Pour autant l’autre fois, pour mon dernier date, je portais vraiment la culotte confort, taille haute, coton, tu vois le genre. Et j’étais pas épilée depuis 3 mois. C’était vraiment la brousse ! Mais je me suis dit, allez, tant pis j’y suis, on y va. Ce mec, je sais pas si c’est parce que je suis sorti avec un con juste avant que ça m’a autant marquée, mais il était vraiment sur le consentement, c’était génial comme expérience. 

Au moment de baisser ma culotte, il m’a regardée et m’a demandé: « je peux ? » C’était la première fois qu’on me demandait ça. Il a posé la question de manière tellement respectueuse et sensuelle ! On a passé un super moment. Et après coup par curiosité, je lui demande ce qu’il pense de la pilosité. Le plus simplement du monde il me répond : « Ben j’ai rien à dire, ça me concerne pas ». Je me suis dit “Mais il sort d’où, il est tombé du ciel ce mec ou quoi ?”. Il avait tout à fait raison de dire ça, mais il en faudrait tellement plus des comme lui. »

📸 by @baptistelequiniou

Culot est un média féministe et inclusif

sur les genres et les sexualités. Retrouve Culot sur instagram, et dans la newsletter féministe de Culot 🙂

Étiquettes: